COVERUP par Julie Talbot, université de Montréal: elle tente de masquer son passé répréhensible sur cyberpresse (AJOUT)

Originally Posted on February 28, 2013

La première citation alarmante du billet précédent (1) provient de: http://blogues.lapresse.ca/hetu/2010/06/06/la-journaliste-helen-thomas-et-les-juifs-disrael/                               Les 3 suivantes proviennent de: http://blogues.lapresse.ca/hetu/2010/06/01/de-lexodus-47-au-mavi-marmara/

Pris de panique, Julie Talbot et son protecteur Richard Hétu ont effacé ces 4 citations accablantes dès le 25 ou 26 février (2). Depuis ce temps Hétu, comme pour signer son geste, se “venge” en bloquant systématiquement les commentaires d’honorable ou en les effaçant quelques minutes ou heures après publication (3). Ainsi sont Richard Hétu et ses amis: pusillanimité sans borne, objectivité et fair play anémiques.

Tant de mesquinerie de la part de Hétu soulève une question liée à la Note 3b: comment un Hétu de 1839 aurait-il traité ses esclaves? Comme les maitres mesquins décrits en fin de Note 3b? Hétu peut exercer un pouvoir arbitraire sur la cybervie des commentateurs de son blogue (il a déjà bloqué honorable pendant 6 mois parce que celui-ci avait écrit qu’Obama est métis!). Hétu profite arbitrairement et mesquinement de ce pouvoir: à l’image, donc, des esclavagistes américains envers la vie de leurs esclaves (4).

Hétu a révélé sans raison l’identité d’honorable en 2008 (accroc flagrant aux règles de cyberpresse). Ce geste sans précédent en cyberespace québécois montre que l’intimidation est une seconde nature pour cet infatué incapable de s’excuser de cette bassesse. Infatué? Son fils croyait qu’on fête la naissance d’Obama le 25 décembre! Hétu, sa confrérie protégée et cjulie se méritent mutuellement.

Nodiffamation ne divulgue jamais  les pseudos des gens sans raison majeure. Il ne le fait que pour des motifs de protection publique ou de défense d’intervenants calomniés ou abusés par l’anonyme en question. De plus, nodiffamation modère les commentaires selon leur contenu, indépendamment de l’auteur, et non selon l’auteur. On voit là deux différences essentielles entre nodiffamation.com et Richard Hétu: la différence entre l’éthique au service d’un discours respectueux et équitable sur le web et le manque d’éthique au service de l’activisme politique, d’une confrérie et de l’arbitraire.

Notes

(1) http://nodiffamation.com/2014/01/30/julie-talbot-de-luniversite-de-montreal-par-elle-meme-texte-et-contexte/

(2) Nous l’avions avertie de leur existence le 24 février. Voir le billet http://nodiffamation.com/2013/12/05/le-cas-cjulie-alias-julie-talbot-de-luniversite-de-montreal-ajouts-le-24-fevrier-posted-on-february-21-2013-reprise/

 (3) AJOUT Hétu ne contrôle plus totalement la modération de son blogue, mais il lui reste le pouvoir d’effacer après coup les commentaires qu’il n’a pas modérés en premier.  Les modérateurs du blogue d’Hétu font généralement un excellent travail: le problème du Hétutistan, c’est Hétu parce qu’il bloque et efface arbitrairement et mesquinement. Les commentaires bloqués ou effacés par Hétu sont colligés dans  l’appendice. Dans cet appendice, ”bloqué” signifie que le commentaire a été bloqué ou (plus vraisemblablement) qu’il a été publié puis effacé par Hétu avant que notre service Hétutistan Watch ne revienne sur place.

(4) Ou presque. Son blogue est propriété de La Presse et  non sa propriété personnelle. Hétu ne peut donc décider de tout. L’autorité de cyberpresse l’empêche sans doute de commettre des abus bien pires que ses méfaits passés. Julie Talbot, professeur de Géographie, lui a probablement demandé d’effacer la plupart de ses commentaires dans 2 ou 3 billets de mai et juin 2010; accéder à une telle requête dépasse sans doute l’autorité d’Hétu ou pourrait le mettre dans l’eau chaude. [7 mars 2013: l’effaçage se poursuit;  voir le billet COVERUP 2 du 7 mars.]

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Appendice. Les 15 commentaires d’honorable entre le 27 février et le 3 mars ont tous été bloqués ou effacés par Hétu. Les voici:

3a) Sur le billet  ”projet Keystone XL: un impact modeste.” (1/3/2013)    honorable 1 mars 
18h35 (bloqué) Il semble clair que Keystone a moins d’impact environnemental qu’une pipeline traversant les forêts et montagnes vierges de Colombie-Britannique d’Est en Ouest, pour ensuite se déverser dans des pétroliers qui traverseront le Pacifique. Keystone traverse des régions moins “vierges ” et ne requiert aucun transfert dans des pétroliers puisque tout le pétrole y circulant  pourra être consommé sur place, i.e. sur le territoire des USA.     honorable 2 mars 7h03 (effacé le lendemain à 8h00) Il semble clair que Keystone a moins d’impact (etc.: répétition du précédent).    honorable 2 mars
 10h59 (effacé à 12h00) @samati: excellent commentaire, mais je ne crois pas que la moitié de la production albertaine soit du pétrole léger. Je serais porté à penser que le pétrole léger compte pour moins de 10 % de la production albertaine.    samati 2 mars 12h16 (effacé à 12h30 pour camoufler l’effacement du 10h59) @honorable 
J’avais quelque peu exagéré. (…)    honorable 2 mars
 13h11 (effacé à 13h28) @samati, pourriez-vous répéter votre réponse de 12h16, car Richard Hétu l’a effacée de manière totalement injustifiée et arbitraire.     honorable 2 mars 
13h50 (effacé à 17h41) @samati, pourriez-vous répéter votre intéressante réponse de 12h16, car Richard Hétu l’a effacée de manière totalement injustifiée et arbitraire, et il a effacé sans raison les demandes précédentes.    candela 2 mars 14h19 (gardé par Hétu malgré l’inanité du propos et la déformation de pseudonyme!«@samati, pourriez-vous répéter votre intéressante réponse de 12h16, car Richard Hétu l’a effacée de manière totalement injustifiée et arbitraire» > honodrabe – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – L’identité du plaignant justifie de facto l’action de nettoyage.    honorable 2 mars 
14h27 (effacé à 17h41) @samati: je répète mon commentaire de 10h59 car Richard Hétu l’a également effacé de manière totalement injustifiée et arbitraire. Le voici: “@samati: excellent commentaire, mais (…).”    samati  2 mars 
15h59 (effacé à 17h41) @honorable 
Je n’avais pas noté la disparition du commentaire, qui était surtout statistique et peu sujet à controverse. Pour répondre à votre commentaire je disais donc que j’avais arrondi quelques peu mes chiffres.
Le Canada produit environ 3 milions de barils de pétrole par jour (…)    samati 2 mars
 16h06 (effacé à 17h41) M Hétu semble refuser mes répliques aussi modérées soient-elles…    pouloutine  2 mars
 16h07 (effacé à 17h41) L’identité du plaignant justifie de facto l’action de nettoyage (Candela) Dans votre cas, toute une équipe de Qualinet n’y parviendrait même pas.    honorable 3 mars 10h46 (effacé à 12h22) Ce commentaire a été effacé sans raison valable: “Il semble clair que Keystone a moins d’impact (etc.: répétition du18h35).”    honorable 3 mars 11h07 (effacé à 12h22) Ce commentaire a également été effacé sans raison valable: “@samati: excellent commentaire, mais je ne crois pas que la moitié (etc.: répétition du 10h59).”    honorable 3 mars 12h32 (effacé à 13h06) @samati: à quel commentaire répondiez-vous à 11h39?    samati 3 mars 
12h45 (effacé à 13h06) Aux votres qui ont disparu.

Hétu adopte une pensée d’un fonctionnaire de Mackenzie King (“one jew is too many”) et la transforme,  67 ans plus tard, en “un honorable en est un de trop”.

3b) Sur “Couverture raciste: Businessweek s’excuse” (28/2/2013)    honorable 28 février 
15h49 (bloqué) De nos jours, il n’est permis de donner un “regard à peine plus intelligent que celui de son chien” qu’à un blanc, et encore là, le blanc est mieux d’être mâle. On peut faire paraitre n’importe comment un blanc mâle dans une publicité. Mais n’importe qui d’autre? Faites attention… 2 poids, 2 mesures. Mais si le racisme vous intéresse vraiment, le livre à lire est “American Slavery as it is: testimony of a thousand witnesses” publié par la American antislavery society en 1839. Vous n’en croirez pas vos yeux.

3c) Sur “Syrie: une aide “non léthale” à l’opposition” (28/2/2013)    honorable 28 février
 11h36 (enlevé avant 13h00) 70 000 morts Syriens; mais toujours pas beaucoup de manifestants québécois ou canadiens devant l’ambassade de Syrie ou les consulats de Syrie. Imaginez maintenant s’il s’était agi de 70 000 morts palestiniens, ou même de 7 000 morts palestiniens.    honorable 28 février
 13h34 (enlevé avant 14h15) “non léthale”? Jamais vu ce mot dans un dictionnaire de la langue française. (PS, dès 14h15, “léthale”  était remplacé par “létale”dans le titre de son billet; aucun remerciement de la part d’Hétu.)

3d) Sur “Le français de Kerry? Pas si mal” (27/2/2013)    honorable 27 février 
16h29 (enlevé après 21h00) Un modèle pour Pauline Marois.    honorable  27 février
 17h28 (effacé après 21h00) Lizzie n’a pas compris que  ”modèle pour Pauline Marois” signifie un modèle de maitrise d’une langue étrangère. Il faut vraiment vous tenir par la main, Lizzie, sinon vous vous perdez.    honorable 27 février 18h06 (effacé après 21h00) @Lizzie: j’ai surtout compris que vous interprétez toujours de manière malveillante ce que je dis. Vous feriez un cas intéressant pour nodiffamation.com @jean_saisrien: l’anglais de Netanyahou est tout simplement excellent.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *