Jean-Paul Coupal PhD : chercheur ou fraudeur de l’aide sociale?

Le cyberdiffammateur l’historien Jean-Paul Coupal, celui qui voit des psychopathologies chez tous ceux qui ne sont pas d’accord avec lui, se faisait passer pour un “chercheur” sur un blogue. Il signait comme suit :

« Jean-Paul Coupal, PhD Histoire, Université Concordia, Montréal.
Chercheur en philosophie de l’histoire et en comportements des psychologies collectives des cultures et des civilisations. »

Pourtant, dans un courriel, il m’affirmait être correcteur de français et dans un autre il se disait bénéficiaire de l’aide sociale pour éviter des poursuites en diffamation.

Qu’est-il vraiment?

Est-il bénéficiaire de l’aide sociale et correcteur de français au noir? Autrement dit, un fraudeur?

Est-il vraiment détenteur d’un PH.D? Pourquoi fait-il croire des faussetés? Pourquoi se monter une vie sur le web pour se rehausser? D’où vient ce besoin de rabaisser les autres à coups de libelles diffamatoires faux et de se rehausser en se produisant une vie fantasmagorique?

Si j’ai bien compris, son rêve fut d’être chercheur et ou prof à l’Université il s’est terminé sur le BS à faire de la correction au noir? Mais qu’est-ce que ses victimes ont à voir là-dedans? Qu’est-ce que moi j’ai à voir là-dedans? Pourquoi suis-je diffamé par ce Monsieur? Que me veut-il?

An Irish Family in the New World: Genealogy and History of the Loughrey (Loughry, Laughrea, Laughrey, Loughrea, Loughery, Laughery, Laughry) family of Canada

Une famille irlandaise dans le Nouveau Monde: généalogie et histoire de la famille Loughrey (Loughry, Laughrea, Laughrey, Loughrea, Loughery, Laughery, Laughry) du Canada
.
Author: Michael Laughrea, Ph.D., Montreal, grandson of John Laughrea (1860-1946) and great-grandson of Bernard Laughrea (1835-1914). Email: mi.laughrea@gmail.com (Last update: 15 August 2017)
.
Note: the same work is also available at https://michaellaughrea.wordpress.com/2017/07/06/an-irish-family-in-the-new-world-genealogy-and-history-of-the-loughrey-loughry-laughrea-laughrey-loughrea-loughery-laughery-laughry-family-of-canada/ 
.
The pdf version, as of 15 August 2017, can be found in the link below. Only personal usage of this pdf is permitted; permission must be asked for all other usages.
Warning: the text is 290 pages long. It can therefore take many seconds to upload it.
.
anirishfamily1

 

Previous comments from readers: 

– – – – – – – – – – – – – – – – – –

Marie Van Laeys on 27 Sep 2013 said:
My grt grandmother was Bridget Loughrey (born 1857 in Upper Rooskey, Donegal) to Bernard Loughrey (born 1831 in Upper Rooskey to James Loughrey. Bernard Loughrey married Margaret McCaffrey abt 1850-1855 in Donegal. In the Griffiths Valuation under Raphoe Parish you will find James Loughrey, John Loughrey and an Owen Loughrey living in side bye side. In the 1901-1911 census John Loughrey was living in Scotland also a Charles Loughrey who inherited his father property (Owen Loughrey) resided in Scotland. Many of this clan (Bernard, Owen and John) had similar naming patterns for their offspring as you have listed. Also many of the sir-names occur within my clan. I know my Bernard died abt 1910 his wife 1894. Owen Loughrey died in 1888 per will listed on the proni.
– – – – – – – – – – – – – – – – – –
Bob on 16 Mar 2015 said:

Hi Michael, Just wanted to tell you that I had happened upon this site yesterday by accident. Thoroughly enjoyed reading this genealogy. I have been researching my maternal grandmother’s father, Michel McGee from St. Severin (Beauce). I know from a Canadian census report that his parents were Thomas and Catherine (Kate) Laughry McGee. I wish that I could find more on the McGee side, but finding the Laughrys was exciting. Thanks for all your hard work. I was wondering if some of the variations of the Laughry name could have sounded like and then written in the United States as Lowrey. Any findings on that? I will check into this site to look for updates from time to time. Take care, Bob

Hi Bob,

Thanks for your comments, and welcome in the family! Please feel free to provide me by email, or by comment on the Laughrea genealogy Web site, the info you have about your side (your siblings, parents, grandparents…). Any info you wish to add and about which you are sure, I would love to put on the Web site. 

Michael McGee was born on 1 Sep 1867. I have more info on his brothers and sisters that I will put on the Web site when I update it. I am aware of 3 children of Michael McGee but know nothing about his grandchildren. I would really like to add your branch to the family tree.

Pronunciation of the Loughrey name is Lokrey. So people called Lochrie, Lochry, Lochrey, Lockrey, and Lochray belong also to some far away branch of the Loughrey family, such as the branch of Colonel Archibald Loughry, who was killed by natives on the Ohio River, near Laughery river and Laughery island (!), in the 18th century.

I have seen Loughren or Laughren written for my grandfather John Laughrea, but Laughrens and Loughrens represent another family, just as Lowry and Lowrey represent also another family. There were Lowrys and Lowreys in the villages around S. Séverin and they were never confused with Loughreys. Most likely spellings of our name are, in rough order: Loughrey, Laughery, Loughry, Laughrey, Laughrea, Lockery, Loughery.

PS: feel free also to put your comment of the Laughrea genealogy website. This way, you increase the chances that someone with additional information would contact you and provide additional details. 

 – – – – – – – – – – – –
Claude Maisonneuve on 8 Apr 2015 said:
Votre travail est un chef-d’oeuvre de documentation historique et démographique. Certaines dates, rarissimes, sont erronées. Merci pour cet excellent travail.

 

2 THOUGHTS ON “AN IRISH FAMILY IN THE NEW WORLD: GENEALOGY AND HISTORY OF THE LOUGHREY (LOUGHRY, LAUGHREA, LAUGHREY, LOUGHREA, LOUGHERY, LAUGHERY, LAUGHRY) FAMILY OF CANADA”

  1. I happened upon this site this afternoon. I am a descendant of Owen Boyce and Bridget Laughrie through Susan Boyce and James O’Connor. My cousin has sent me a picture labeled “Annie McGee Woodstock, VT”. It is a photo of a little girl standing next to a seated woman. I don’t know which one is Annie McGee. Would you like me to email it to you? I had not connected the McGee name with the Laughrie side until I saw your website.
    Joan Adorno

  2. I’m Guy Patrick Laughrea and Nicole Juliette Aird’s daughter. My grand father was Gérard Laughrea and his wife Jeanne née Doyon. Very happy to read our genealogy.
    Thanks!

    Nice to hear from you Linda. Don’t hesitate to add details about you, Guy, Nicole, Gérard and Jeanne or whomever else. I will add them to the genealogy if you allow me. One purpose of putting my drafts online before everything is a finished product is to get feedback and help from the readers. It is often more difficult to get info on recent events than on old ones (for old ones, censuses are available, for example).

Qui est ce papitibi qui diffame tout ce qui bouge sur la toile?

l s’agit d’un prédateur internet caractériel et irascible, deux fois radié du barreau, deux fois divorcé, victime de multiples attaques cardiaques. Il aime jeter son fiel sur ceux dont les opinions ne lui plaisent pas.

Son nom: Pierre Lavallée de Rouyn-Noranda. Anciennement de McWatters.

Sa photo: 521804_105632059620596_768240482_n

Pour vous instruire sur ce cagoulard peu recommandable, allez sur Google et faites “papitibi Pierre Lavallée Rouyn-Noranda”, ou encore “papitibi Pierre Lavallée McWatters”. Vous serez édifié!

Merci à nodiffamation.com pour le service public rendu en démasquant et identifiant ce ventru malfaisant, et pour me permettre de publier cette intervention.

Un autre individu non recommandable: Jean-Paul Coupal, Ph.D. en Histoire. Il erre gravement sur mon compte dans un billet de sa “bibliothèque hantée”. En effet, il y prétend que je suis schizophrène! Dans son texte, il confond les personnages. Donc, on ne sait plus où donner de la tête. Jamais rencontré ce type pas plus que papitibi apr ailleurs. Notez que Coupal traite aussi papitibi de psychotique. Libelles diffamatoires dans quel but? Chercher à faire taire. Notez que Coupal m’a déjà offert ses services pour attraper papitibi. On se croirait dans une cour d’école mais sur google. Ces paumés n’ont rien à perdre.

Enfin, je n’ai jamais été diagnostiqué schizophrène ni autre psychopathologie. Ils me prêtent des maladies pour nuire à ma réputation, à mon honneur et à ma dignité

 

Qui est ce papitibi dont des billets paraissent en première page d’une recherche internet sur Michael Laughrea?

Ce papitibi est un prédateur internet (1) caractériel et irascible, deux fois radié du barreau, deux fois divorcé, victime de multiples attaques cardiaques. Il aime jeter son fiel sur d’honnêtes gens, comme Michael Laughrea,  dont le seul tort est d’avoir des opinions qui ne plaisent pas à ce papitibi, qui est un militant gauchiste.

En conséquence, il a écrit des billets assez insignifiants, et parfois contraires à la vérité, sur Michael Laughrea. Mais par la “magie” des moteurs de recherche, les billets insignifiants de papitibi sur Michael Laughrea apparaissent en première page d’une recherche internet alors que les substantielles publications scientifiques de Michael Laughrea n’apparaissent qu’en 2ème, 3ème ou 4ème page.

Le nom de ce prédateur: Pierre Lavallée de Rouyn-Noranda. Anciennement de McWatters.

Sa photo: papitibi

S’il vous a à l’oeil, il peut menacer de mettre des photos de vos enfants sur l’internet et de fouiller votre vie privée pour la commenter et vous intimider.

Pour vous instruire sur ce cagoulard peu recommandable, allez sur Google et faites “papitibi Pierre Lavallée Rouyn-Noranda”, ou encore “papitibi Pierre Lavallée McWatters”. Vous serez édifié!

Merci à nodiffamation.com pour le service public rendu en démasquant et identifiant ce ventru malfaisant, et pour me permettre de publier cette intervention.

Un autre individu non recommandable: Jean-Paul Coupal, Ph.D. en Histoire. Il erre gravement sur mon compte dans un billet de sa “bibliothèque hantée”. En effet, il y prétend que papitibi est mon pseudonyme! C’est vraiment confondre la victime et l’agresseur et prouver le manque total de jugement de ce Coupal.

(1) Ce Pierre Lavallée de Rouyn-Noranda se définit lui-même comme un prédateur internet en mode prédation

 

 


papitibi

S’il vous a à l’oeil, il peut menacer de mettre des photos de vos enfants sur l’internet et de fouiller votre vie privée pour la commenter et vous intimider. Pour vous instruire sur ce cagoulard peu recommandable, allez sur Google et faites “papitibi Pierre Lavallée Rouyn-Noranda”, ou encore “papitibi Pierre Lavallée McWatters”. Vous serez édifié!

Nodiffamation.com, qui est la propriété de Simon Picotte,  a identité et démasqué ce ventru malfaisant il y a quelques années.

Un autre individu non recommandable: Jean-Paul Coupal, Ph.D. en Histoire. Il erre gravement sur mon compte dans un billet de sa “bibliothèque hantée”. En effet, il y prétend que papitibi est mon pseudonyme! C’est vraiment confondre la victime et l’agresseur et prouver le manque total de jugement de ce Coupal..

(1) Ce Pierre Lavallée de Rouyn-Noranda se définit lui-même comme un prédateur internet en mode prédation

Le billet ci-haut est écrit et approuvé par Michael Laughrea, M.Phil., Ph.D., professeur retraité, Faculté de Médecine, Université McGill; chercheur retraité, Hôpital Général Juif, Montréal, comme le sont tous les billets sur michaellaughrea.wordpress.com

Votre “surprise” d’août:

Un des avantages de ne pas être anonyme est qu’il arrive parfois que des gens communiquent avec nous. Un d’entre eux, un honorable philosophe, me disait il y un temps ceci :

Dans la vie, si on fait exception des fatigués permanents et de ceux qui souffrent de pathologies graves, il y a généralement 2 types de personnes. ll y a les bons vivants. On pourrait les appeler aussi les jouisseurs. Ils se prélassent au bord de la piscine, se font des cocktails, des piques niques et des réceptions mutuelles. Ils sont tous fort polis, sociables et à la mode.  Ça leur suffit. Jouir est ce qui compte, et sans trop d’effort. C’est la dolce vita. Pourquoi faire plus, doivent-ils se dire…

Mais il y a aussi les ardents.  Ceux qui changent le monde, pour le meilleur… ou le pire. Ils font l’ascension de la plus haute montagne du voisinage, démarrent une entreprise ou un projet sans en avoir strictement besoin du point de vue monétaire, ou ils militent pour une cause.  Un souffle les anime qui dépasse la dolce vita. Consciemment ou non, sous le contrôle de leur volonté ou non, ils ont une inclinaison à aller plus haut, plus loin,  ou tout simplement ailleurs. Selon que cette inclinaison est bien ou mal canalisée, ces ardents vont devenir chercheur scientifique, chef d’entreprise, malfaiteur, don Juan, arnaqueur,  troll, missionnaire, philanthrope, mégalomane, tyran politique ou même criminel.

La plupart des gens qui réussissent ont une inclinaison essentiellement de même nature que celle des malfaiteurs, mais elle est canalisée vers des activités louables.   Sans cette inclinaison ou ardeur fondamentale, tout le monde serait des B.S. permanents. Personne n’ambitionnerait de se marier, de construire une maison, d’écrire un livre, de labourer un champ, d’abattre une forêt, de planter un arbre, d’explorer une rivière inconnue ou d’avoir des enfants. Seule la jouissance de l’instant présent compterait. C’est d’ailleurs pourquoi les animaux non ardents, tels les membres d’un banc de poissons ou d’un troupeau de vaches ou de moutons, sont rarement méchants: dépourvu d’ardeur particulière,  ni la méchanceté ni la bonté ne font partie de leurs propensions.

Comme disait  le Biologiste Moléculaire François Jacob: “on ne peut être moléculaire tout le temps”. De même on ne peut être ardent ou jouisseur tout le temps.

_________________

En somme, si vous vous considérez “bon vivant” n’en faites pas un “burn aout”. Vous avez peut-être un petit côté “caché” ardent.

COVERUP 2: Julie Talbot, université de Montréal, camoufle un autre pan de son abject passé internet (AJOUT)

Originally Posted on March 7, 2013

Julie Talbot, professeur de Géographie à l’Université de Montréal, avait dissimulé 4 citations incriminantes le 25 ou 26 février dernier (voir billet COVERUP qui suit celui-ci; il  avait été originellement publié le 28 février 2013). Au lieu d’affronter l’adversité et admettre ses fautes debout, comme un membre de l’élite intellectuelle doit faire, elle préfère la dissimulation de la sombre ruelle, à l’image de ses amis du Hétutistan. Le 1 mars, elle a fait effacer les deux citations suivantes du billet http://blogues.lapresse.ca/hetu/2010/06/10/israel-datout-a-handicap-strategique/ :

cjulie 12 juin 2010
 01h38 J’ai copié-collé et envoyé le commentaire de 14h11 de vous-savez-qui au patron de vous-savez-qui, qui fut autrefois mon patron à moi aussi. Cette respectable institution (NDLR: McGill) devrait être au courant qu’un de ses membres affirme la supériorité intellectuelle d’un groupe d’individus dont il fait partie.  (1)

 cjulie 12 juin 2010
 08h45 @mathieun
@laotseujr ce 14h11 dépasse les bornes. J’y sens une haine et oui, je dois le dire, un racisme, qui, provenant de quelqu’un comme lui, sont carrément effrayants.

En somme, par l’effacement de ces commentaires, Julie Talbot admet qu’il n’y avait rien de haineux, raciste ou carrément effrayant dans le “14h11” d’honorable. Elle admet qu’elle le diffamait vilement, et elle saisit le ridicule d’envoyer ce copier-coller à McGill. Mais elle n’assume pas ses erreurs en adulte. Elle cherche plutôt à les dissimuler. Couardise et lâcheté.

Les misérables poltrons avec qui Julie Talbot s’acoquinait gonflent les biceps sous leur cagoule. Ils s’attaquent crapuleusement à des non anonymes. Mais une fois décagoulés, ils passent de diable de Tasmanie rageur à lièvre édenté plus vite qu’un loup-garou au soleil levant. La grenouille qui joue au boeuf devant des menottés se dégonfle, comme son camarade _cameleon_, dès que le jeu se déroule au grand jour ou à armes égales…

Ce développement dissimulateur n’est pas complètement  heureux. La meute du Hétutistan peut donc  insulter, diffamer et mentir en relative impunité: si on expose leurs sévices, il leur suffit de contacter Richard Hétu pour les faire effacer. Le mal envers leur victime aura pourtant été fait.

La prémisse de nodiffamation est que les teneurs de blogue ne sont pas tous des Richard Hétu. De toute manière, même s’ils l’étaient, les cyber prédateurs diffament maintenant à leurs risques et périls: celui de se faire exposer et faire la une sur Google. Ils n’ont qu’une porte sortie: se comporter en gentleman ou dissimuler leurs calomnies avant que nodiffamation les expose. Les dissimuler après exposition est infantile et inutile car ce camouflage n’attire que plus d’attention sur les méfaits du cyber diffamateur.

*               *               *

Notes (AJOUT)

(1) L’existence du 01h38 est doublement prouvée: laotseujr 12 juin 2010
 08h02 @cjulie 01:38  Bonjour. 
Son commentaire est la preuve, s’il en fallait une, de sa  (…).  _cameleon_12 juin 2010 12h26 @cjulie Je serais surpris que la prestigieuse institution en question donne suite à votre message.

Dans le même billet le renommé juriste Pierre JC Allard confirme à la fois le comportement abject de la meute de cjulie et l’intérêt des propos d’honorable:

pierrejcallard 10 juin 2010 
21h39 @ Honorable: si vous publiez sur CentPapiers, vous serez contredit, mais traité avec respect. C’est notre engagement.     Pierre JC Allard 
Éditeur de CentPapiers

Le “délire de groupe” que Julie Talbot alimente et amplifie (elle en rajoute au lieu de calmer la racaille haineuse) ne date pas d’hier:

mayflower 5 Août 2009 
07h28 Il est évident qu’il règne sur ce blog (NDLR: le blog de Richard Hétu) une passion pro palestinienne et anti-israélienne. Les rôles sont généralement répartis d’office, avec Israël comme étant le méchant, et les palestiniens, parfois les arabes ou les musulmans, comme étant les gentils. Bien sûr, le coupable est désigné d’office et toute personne n’ayant pas la bonne idée de se couler dans le moule, ou n’esquissant ne fût-ce que le début d’une opinion divergente, même sur un autre sujet, en est ramené à se voir jeté en pâture à la vindicte populaire, et affublé pour la circonstance de nombreux qualificatifs, tous censés être plus ou moins infâmants (nazi, herr Doktor, troll, hasbariste, sioniste,…), les association, semblant être relativement peu fortuites et à dessein. Certains propos sont parfois même surprenants tant ils semblent ressortir des protocoles des sages de Sion. Mais l’expression délire de groupe ne semble pourtant jamais utilisée, curieusement.

Qu’un “délire de groupe” soit alimenté par des demi-civilisés demi-lettrés, passe encore, Mais qu’il soit alimenté par une certaine élite intellectuelle, scientifique et pédagogique est  révoltant.

COVERUP par Julie Talbot, université de Montréal: elle tente de masquer son passé répréhensible sur cyberpresse (AJOUT)

Originally Posted on February 28, 2013

La première citation alarmante du billet précédent (1) provient de: http://blogues.lapresse.ca/hetu/2010/06/06/la-journaliste-helen-thomas-et-les-juifs-disrael/                               Les 3 suivantes proviennent de: http://blogues.lapresse.ca/hetu/2010/06/01/de-lexodus-47-au-mavi-marmara/

Pris de panique, Julie Talbot et son protecteur Richard Hétu ont effacé ces 4 citations accablantes dès le 25 ou 26 février (2). Depuis ce temps Hétu, comme pour signer son geste, se “venge” en bloquant systématiquement les commentaires d’honorable ou en les effaçant quelques minutes ou heures après publication (3). Ainsi sont Richard Hétu et ses amis: pusillanimité sans borne, objectivité et fair play anémiques.

Tant de mesquinerie de la part de Hétu soulève une question liée à la Note 3b: comment un Hétu de 1839 aurait-il traité ses esclaves? Comme les maitres mesquins décrits en fin de Note 3b? Hétu peut exercer un pouvoir arbitraire sur la cybervie des commentateurs de son blogue (il a déjà bloqué honorable pendant 6 mois parce que celui-ci avait écrit qu’Obama est métis!). Hétu profite arbitrairement et mesquinement de ce pouvoir: à l’image, donc, des esclavagistes américains envers la vie de leurs esclaves (4).

Hétu a révélé sans raison l’identité d’honorable en 2008 (accroc flagrant aux règles de cyberpresse). Ce geste sans précédent en cyberespace québécois montre que l’intimidation est une seconde nature pour cet infatué incapable de s’excuser de cette bassesse. Infatué? Son fils croyait qu’on fête la naissance d’Obama le 25 décembre! Hétu, sa confrérie protégée et cjulie se méritent mutuellement.

Nodiffamation ne divulgue jamais  les pseudos des gens sans raison majeure. Il ne le fait que pour des motifs de protection publique ou de défense d’intervenants calomniés ou abusés par l’anonyme en question. De plus, nodiffamation modère les commentaires selon leur contenu, indépendamment de l’auteur, et non selon l’auteur. On voit là deux différences essentielles entre nodiffamation.com et Richard Hétu: la différence entre l’éthique au service d’un discours respectueux et équitable sur le web et le manque d’éthique au service de l’activisme politique, d’une confrérie et de l’arbitraire.

Notes

(1) http://nodiffamation.com/2014/01/30/julie-talbot-de-luniversite-de-montreal-par-elle-meme-texte-et-contexte/

(2) Nous l’avions avertie de leur existence le 24 février. Voir le billet http://nodiffamation.com/2013/12/05/le-cas-cjulie-alias-julie-talbot-de-luniversite-de-montreal-ajouts-le-24-fevrier-posted-on-february-21-2013-reprise/

 (3) AJOUT Hétu ne contrôle plus totalement la modération de son blogue, mais il lui reste le pouvoir d’effacer après coup les commentaires qu’il n’a pas modérés en premier.  Les modérateurs du blogue d’Hétu font généralement un excellent travail: le problème du Hétutistan, c’est Hétu parce qu’il bloque et efface arbitrairement et mesquinement. Les commentaires bloqués ou effacés par Hétu sont colligés dans  l’appendice. Dans cet appendice, ”bloqué” signifie que le commentaire a été bloqué ou (plus vraisemblablement) qu’il a été publié puis effacé par Hétu avant que notre service Hétutistan Watch ne revienne sur place.

(4) Ou presque. Son blogue est propriété de La Presse et  non sa propriété personnelle. Hétu ne peut donc décider de tout. L’autorité de cyberpresse l’empêche sans doute de commettre des abus bien pires que ses méfaits passés. Julie Talbot, professeur de Géographie, lui a probablement demandé d’effacer la plupart de ses commentaires dans 2 ou 3 billets de mai et juin 2010; accéder à une telle requête dépasse sans doute l’autorité d’Hétu ou pourrait le mettre dans l’eau chaude. [7 mars 2013: l’effaçage se poursuit;  voir le billet COVERUP 2 du 7 mars.]

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Appendice. Les 15 commentaires d’honorable entre le 27 février et le 3 mars ont tous été bloqués ou effacés par Hétu. Les voici:

3a) Sur le billet  ”projet Keystone XL: un impact modeste.” (1/3/2013)    honorable 1 mars 
18h35 (bloqué) Il semble clair que Keystone a moins d’impact environnemental qu’une pipeline traversant les forêts et montagnes vierges de Colombie-Britannique d’Est en Ouest, pour ensuite se déverser dans des pétroliers qui traverseront le Pacifique. Keystone traverse des régions moins “vierges ” et ne requiert aucun transfert dans des pétroliers puisque tout le pétrole y circulant  pourra être consommé sur place, i.e. sur le territoire des USA.     honorable 2 mars 7h03 (effacé le lendemain à 8h00) Il semble clair que Keystone a moins d’impact (etc.: répétition du précédent).    honorable 2 mars
 10h59 (effacé à 12h00) @samati: excellent commentaire, mais je ne crois pas que la moitié de la production albertaine soit du pétrole léger. Je serais porté à penser que le pétrole léger compte pour moins de 10 % de la production albertaine.    samati 2 mars 12h16 (effacé à 12h30 pour camoufler l’effacement du 10h59) @honorable 
J’avais quelque peu exagéré. (…)    honorable 2 mars
 13h11 (effacé à 13h28) @samati, pourriez-vous répéter votre réponse de 12h16, car Richard Hétu l’a effacée de manière totalement injustifiée et arbitraire.     honorable 2 mars 
13h50 (effacé à 17h41) @samati, pourriez-vous répéter votre intéressante réponse de 12h16, car Richard Hétu l’a effacée de manière totalement injustifiée et arbitraire, et il a effacé sans raison les demandes précédentes.    candela 2 mars 14h19 (gardé par Hétu malgré l’inanité du propos et la déformation de pseudonyme!«@samati, pourriez-vous répéter votre intéressante réponse de 12h16, car Richard Hétu l’a effacée de manière totalement injustifiée et arbitraire» > honodrabe – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – L’identité du plaignant justifie de facto l’action de nettoyage.    honorable 2 mars 
14h27 (effacé à 17h41) @samati: je répète mon commentaire de 10h59 car Richard Hétu l’a également effacé de manière totalement injustifiée et arbitraire. Le voici: “@samati: excellent commentaire, mais (…).”    samati  2 mars 
15h59 (effacé à 17h41) @honorable 
Je n’avais pas noté la disparition du commentaire, qui était surtout statistique et peu sujet à controverse. Pour répondre à votre commentaire je disais donc que j’avais arrondi quelques peu mes chiffres.
Le Canada produit environ 3 milions de barils de pétrole par jour (…)    samati 2 mars
 16h06 (effacé à 17h41) M Hétu semble refuser mes répliques aussi modérées soient-elles…    pouloutine  2 mars
 16h07 (effacé à 17h41) L’identité du plaignant justifie de facto l’action de nettoyage (Candela) Dans votre cas, toute une équipe de Qualinet n’y parviendrait même pas.    honorable 3 mars 10h46 (effacé à 12h22) Ce commentaire a été effacé sans raison valable: “Il semble clair que Keystone a moins d’impact (etc.: répétition du18h35).”    honorable 3 mars 11h07 (effacé à 12h22) Ce commentaire a également été effacé sans raison valable: “@samati: excellent commentaire, mais je ne crois pas que la moitié (etc.: répétition du 10h59).”    honorable 3 mars 12h32 (effacé à 13h06) @samati: à quel commentaire répondiez-vous à 11h39?    samati 3 mars 
12h45 (effacé à 13h06) Aux votres qui ont disparu.

Hétu adopte une pensée d’un fonctionnaire de Mackenzie King (“one jew is too many”) et la transforme,  67 ans plus tard, en “un honorable en est un de trop”.

3b) Sur “Couverture raciste: Businessweek s’excuse” (28/2/2013)    honorable 28 février 
15h49 (bloqué) De nos jours, il n’est permis de donner un “regard à peine plus intelligent que celui de son chien” qu’à un blanc, et encore là, le blanc est mieux d’être mâle. On peut faire paraitre n’importe comment un blanc mâle dans une publicité. Mais n’importe qui d’autre? Faites attention… 2 poids, 2 mesures. Mais si le racisme vous intéresse vraiment, le livre à lire est “American Slavery as it is: testimony of a thousand witnesses” publié par la American antislavery society en 1839. Vous n’en croirez pas vos yeux.

3c) Sur “Syrie: une aide “non léthale” à l’opposition” (28/2/2013)    honorable 28 février
 11h36 (enlevé avant 13h00) 70 000 morts Syriens; mais toujours pas beaucoup de manifestants québécois ou canadiens devant l’ambassade de Syrie ou les consulats de Syrie. Imaginez maintenant s’il s’était agi de 70 000 morts palestiniens, ou même de 7 000 morts palestiniens.    honorable 28 février
 13h34 (enlevé avant 14h15) “non léthale”? Jamais vu ce mot dans un dictionnaire de la langue française. (PS, dès 14h15, “léthale”  était remplacé par “létale”dans le titre de son billet; aucun remerciement de la part d’Hétu.)

3d) Sur “Le français de Kerry? Pas si mal” (27/2/2013)    honorable 27 février 
16h29 (enlevé après 21h00) Un modèle pour Pauline Marois.    honorable  27 février
 17h28 (effacé après 21h00) Lizzie n’a pas compris que  ”modèle pour Pauline Marois” signifie un modèle de maitrise d’une langue étrangère. Il faut vraiment vous tenir par la main, Lizzie, sinon vous vous perdez.    honorable 27 février 18h06 (effacé après 21h00) @Lizzie: j’ai surtout compris que vous interprétez toujours de manière malveillante ce que je dis. Vous feriez un cas intéressant pour nodiffamation.com @jean_saisrien: l’anglais de Netanyahou est tout simplement excellent.

Julie Talbot de l’université de Montréal par elle-même: texte et contexte.

Originally Posted on February 26, 2013

Julie Talbot (1) accuse sans fondement honorable, Yale PhD et professeur à McGill, de malhonnêteté intellectuelle tous azimuts; elle invite même à boycotter ses publications:

cjulie 6 juin 2010
 09h14 Vu la malhonnêteté intellectuelle du personnage, moi être dans son domaine, je m’abstiendrais de citer ses publications. (2)

Elle le traite de tous les noms, allant de la maladie honteuse au nazisme:

cjulie 1 juin 2010
 10h06 @ghonorable (NDLR: allusion à gonorrhée) C’est votre haine à vous qui est immonde, monsieur. (3)    cjulie 1 juin 2010
 10h18 J’ai aussi un message au frigo à 10h06 pour herr doktor.

Puis elle profère des outrages, du chantage et des menaces implicites:

cjulie 1 juin 2010 
10h36 @laotseujr Vous avez raison – sous-mengele est plus approprié. Cet odieux personnage n’a donc aucune limite ! (4)    cjulie 31 mai 2010
 17h51 Impr*ssionisme, h*n*rable, gijoe, danieldumais, rick caro
 J’en oublie…Point commun: support sans nuances à cet acte de piraterie. 
Explication sous-jacente: désir profond de taper du bougnoule. 
Sous-produits de la race humaine, je dis.
 (5)    cjulie 31 mai 2010
 12h36 @mozart999 N’attendez rien d’édifiant venant de Herr Doktor. Il sniffe beaucoup trop de vapeurs toxiques dans son labo, il est complètement dérangé.

Réaction des membres de la meute face à ces saloperies? Béate jouissance: belette-lachinoise 1 juin 2010
 22h55 cjulie Z’êtes pas mal cool!

Un commentaire du 10 juin à 14h11 est la dernière des horreurs pour Julie Talbot.

cjulie 12 juin 2010
 01h38 J’ai copié-collé et envoyé le commentaire de 14h11 de vous-savez-qui au patron de vous-savez-qui, qui fut autrefois mon patron à moi aussi. Cette respectable institution (NDLR: McGill) devrait être au courant qu’un de ses membres affirme la supériorité intellectuelle d’un groupe d’individus dont il fait partie.    cjulie 12 juin 2010
 08h45 @mathieun
@laotseujr ce 14h11 dépasse les bornes. J’y sens une haine et oui, je dois le dire, un racisme, qui, provenant de quelqu’un comme lui, sont carrément effrayants.

On met pourtant en garde la meute: mayflower 12 juin 2010
 11h28 Moi, je suis surtout effrayé de voir jusqu’où vous êtes prêts à aller rien que parce que vous êtes incapables d’accepter l’opinion des autres sur ce blogue. Vous stigmatisez la paille qu’il y a dans l’oeil des autres, sans jamais voir la poutre qu’il y a dans le vôtre. Vous vous congratulez entre vous pour les insultes que vous lancez à ceux qui ne partagent pas votre point de vue.

Voici le 14h11 supposément d’un “racisme effrayant”:

honorable 10 juin 2010
 14h11 Tant qu’il y aura de la décence morale sur Terre, Israël sera défendu, tout en se défendant lui-même. De toute manière, il est bien connu que le calibre intellectuel moyen de ceux qui défendent Israël est supérieur à celui de ceux qui le démonisent. Il ne pourrait en être autrement. C’est cela, par ailleurs, le drame d’Israël.

“Supérieur” est associé à racisme par le Hétutistan alors qu’il couvre toute un éventail incluant surtout des différences éducatives ou socio-économiques. Quand le Hétutistan a un problème médical sérieux et doit choisir entre un Jewish General et un Gypsie General Hospital, devinez où ils iront a priori? Ils accordent un statut supérieur à un des deux, cette décision étant dénuée de racisme… Ils ne collent l’étiquette “raciste” qu’à leurs adversaires! Géométrie variable typiquement gogauchiste.

Flirtant avec le mépris antiisraélien, Julie Talbot  accuse l’état juif de barbarie, vol, scandale et malhonnêteté:

cjulie 31 mai 2010 10h04 Dégoûtée, tout simplement. Par cet acte barbare,(…) (l’arraisonnement du Mavi Marmara (6))    cjulie 6 juin 2010
 09h42 encore aujourd’hui en 2010, il y a des terres qui sont volées chaque jour aux Palestiniens.    cjulie 6 juin 2010
 11h12 @decembre Bien sûr que la façon dont les terres ont été volées aux palestiniens est scandaleuse.    cjulie 5 janvier 2011
 18h57 Un génocide à Gaza ? Non. Un embargo et des mesures de sécurité injustes et malhonnêtes envers une population entière? Oh que oui.

Sans surprise, elle défend radams, un antiisraélien irrécupérable et un ami d’antisémites qui répandent des fausses citations du Talmud (7):

cjulie 2 juin 2010
 12h33 Je suis un peu surprise de votre réaction au commentaire de radams, Mr Hétu… Que sa suggestion soit vraie ou pas, il me semble qu’il n’est quand même pas “stupide” ?!?    radams 2 juin 2010
 16h42 @CJulie Sauf que cette fois-ci, si mon intervention est stupide, “sors tes arguments, mec”! Car moi je sors les miens. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles le Dr Baignoire ne me répond plus! (NDLR:  projection d’un anonyme imbu de son importance).

Dr Baignoire est aussi inqualifiable que Dr Mengele (8) ou sous-mengele. Cela  réfère au médecin nazi Sigmund Rascher, qui a immergé environ 300 victimes dans de l’eau glacée jusqu’à la mort pour 80 d’entre eux.

Julie Talbot est une bonne amie du caractériel ordurier _cameleon_:

cjulie 9 juin 2010
 18h51 Notre ami cameleon défend ses convictions avec passion,   cjulie 1 juin 2010
 22h37 Ça y est ça commence. Bon courage, cameleon et les autres !  cjulie 31 mai 2010
 13h52 @_cameleon_ Je suis d’accord avec vous, je répondais juste à cocoricco qui ne cesse de demander des “preuves” que les “militants” n’étaient pas armés. (NDLR: elle déforme ici le pseudonyme de therichrocco).

Se pourrait-il que l’anonymat dans une meute rend méchant par osmose même des membres de notre élite intellectuelle?  Imaginez alors la vulnérabilité des autres membres de la société. Nous souhaitons en faire un cas d’espèce afin que le reste de la population ait plus de civilité dans les débats publics.

PS: toutes les citations du billet, sans aucune exception, étaient disponibles sur http://blogues.lapresse.ca/hetu  le 23 février 2013. C’est de là que nous les avons copié-collées; nous n’avions aucune citation de cjulie sur disque dur avant cette recherche.

Notes

(1) Elle est professeur adjointe de géographie à l’Université de Montréal:

http://nodiffamation.com/2013/12/05/le-cas-cjulie-alias-julie-talbot-de-luniversite-de-montreal-ajouts-le-24-fevrier-posted-on-february-21-2013-reprise/  Toutes les citations du billet (italiques) proviennent du blogue de Richard Hétu sur cyberpresse: http://blogues.lapresse.ca/hetu/

(2) Voici le commentaire qui incite Julie Talbot à accuser de “malhonnêteté intellectuelle”: honorable 6 juin 2010
 08h39 Tiens: elle dit tout haut ce que plusieurs de ses confrères journalistes pensent tout bas, mais ne le manifestent que par leur vocabulaire biaisé, leurs interviews sélectives et leur tendance à occulter tout sujet où Israël paraitrait bien tout en paradant ad nauseam tout sujet qui peut faire mal paraitre Israël, comme on a vu de manière flagrante dans La Presse et Le Devoir de ce weekend. (…) Qu’on en juge: 1) Un article (…) de Claude Lévesque en page C1 du Devoir. 2) Un article au titre odieux et mensonger par Gil Courtemanche en page C2 du Devoir. (…) 3) Une perspective légale d’Alec Castonguay en page C3 du Devoir. Cette perspective est truffée de « Tel-Aviv a voulu », « Tel-Aviv est dans une logique », alors que la capitale d’Israël est Jérusalem ! 4) Une entrevue d’Avraham Burg, un gauchiste israélien retraité de la politique depuis 6 ans, occupe toute la page A38 de la Presse. 5) Un article informatif sur l’arraisonnement, de nouveau nommé « assaut », ocupe la moitié de la page A39 de La Presse. (…) 6) Un article (reste de la page A39) sur des manifestants qui protestent régulièrement contre la «colonisation de Jérusalem-Est», alors que 40 % de Jérusalem tel que défini par la résolution 181 de 1947 se trouve en territoire palestinien non annexé (…) 7) Un billet de Mme Gosselin (cyberpresse) sur une manifestation antigouvernementale à Tel-Aviv. Tout se passe, en ce 5 juin, comme si les journalistes du Devoir et de La Presse faisaient tout pour éviter d’informer sur ce qui s’est passé sur le Mavi Marmara. (…)

(3) Elle répondait à:   honorable 1 juin 2010
 09h22 Je rappelle aux idiots utiles (utiles aux islamistes) qu’il n’y a probablement que deux manières d’arraisonner un navire : 
1) monter à bord à partir de l’eau, à l’aide d’échelles;
 2) descendre à bord à l’aide de cables.  Comme je sens que la meute humanitaire de ce blogue aurait préféré que les Israéliens montent  à l’aide d’échelles de corde afin que les pacifistes armés les coupent ou tapent sur la tête des soldats israéliens encore plus aisément. Vous êtes immondes de haine.

(4) Elle répondait à:   laotseujr 1 juin 2010
 10h31 @cjulie (…) sur un billet oû il n’est pas question de microbes et de virus, le titre Doktor est superflu. Sous-mengele est plus approprié en raison d’affinités sur certaines thèses rac*stes, parce que peut-être que vous ne le savez pas, mais cet individu s’est fendu d’une étude comparant les amérindiens aux primates.

En recherche, on compare régulièrement les humains aux rats… sans scandale. Mais en Hétutistan, chaque mot, que ce soit “comparer” ou “supérieur”, est interprété de manière  restrictive et malveillante.   Voici l’ “étude” comparative d’honorable tant décriée:

” Je suis fier de la civilisation occidentale. (…) La vie est trop courte pour la perdre dans une civilisation que l’on croit cul-de-sac ou inférieure.(…) Les supériorités qui m’intéressent sont celles qui nous distinguent le plus des insectes et des primates non-humains (par exemple, découvrir les lois qui gouvernent l’Univers; comprendre le fonctionnement de l’atome, de la cellule, de l’organisme, d’une galaxie; inventer l’imprimerie, l’avion, l’internet, etc…). Alors, qu’un peuple soit doué pour le camping, la chasse et la cueillette (référence à des cultures amazoniennes en voie de disparition, et sans impliquer qu’elles se limitent à la chasse et la cueillette), je trouve cela bien sympathique, mais pas suffisamment distinct de ce que nos cousins chimpanzés et gorilles font. (i.e., bien que démontrant une supériorité évidente par rapport à nos cousins primates, et bien qu’étant fort sympathiques—je m’y adonne moi-même comme loisir—, ces activités ne sont pas suffisamment distinctes pour m’intéresser autant que celles  mentionnées plus haut). Par contre, des livres, des inventions, des découvertes (…), c’est une contribution typiquement humaine, le type de contribution que j’aime et que je chéris. (i.e. seuls les humains le font; alors que manger, dormir, chasser, cueillir, dormir à la belle étoile ou dans un camp inconfortable est commun aux humains et aux autres primates.)”

Le Hétutistan et Julie Talbot voient une thèse raciste dans cette préférence d’honorable! Si on suit leur logique tordue, les autochtones qui vont à l’école secondaire seraient racistes puisqu’ils s’éloignent du mode de vie ancestral!

(5) Imaginez qu’honorable ait dit des Palestiniens qu’ils sont des “sous-produits de la race humaine”: les accusations de racisme auraient fusé… et avec raison. Mais venant d’un membre de la meute, cela passe incognito ou est chaleureusement félicité.

(6)  L’arraisonnement du Mavi Marmara est bien décrit dans la chanson “We con the world” (le Mavi Marmara  ne contenait aucune aide humanitaire!) de Latma TV:  http://www.youtube.com/watch?v=FOGG_osOoVg  La même chanson avec des images différentes: http://www.youtube.com/watch?v=2KUcv452KbU L’émission au complet: http://www.youtube.com/watch?v=WNVeu-Iya34 Malgré la violence évidente des activistes “pacifistes”, Julie Talbot prétend le contrairecjulie 31 mai 2010
 14h18 les seules images vidéo disponibles ne montrent aucune action violente de la part des militants. Voilà les faits. De plus, pour elle, il ne peut y avoir violence antiisraélienne que si des soldats israéliens meurent: cjulie 31 mai 2010
 10h55 Si la flotille (sic) était si menaçante que certains le disent, pouvez-vous m’expliquer pourquoi aucun militaire israëlien est mort ?

(7) radams, ce farouche antiisraélien incapable de pressentir que des falsifications talmudiques le sont,  est un “spécialiste du Moyen-Orient pour Amnistie Internationale”:  radams 27 Novembre 2009 
14h18 @Impressionnisme À titre de spécialiste du Moyen-Orient pour Amnistie Internationale jusqu’en 2001, le triple idiot “minus, minus, minus” que je suis (…)

Il personnalise les idées car avouer qu’honorable a raison le souille:  radams 19 mars 2010
 11h28 J’aurai besoin de prendre une longue douche ce soir pour me purifier de ce que je m’apprête à faire, c’est à dire donner raison au Docteur Baignoire.

(8) qualificatif souvent utilisé par laotseujr et mozart999, 2 propagateurs de falsifications talmudiques en Hétutistan avec qui Julie Talbot s’entend comme larrons en foire. Julie Talbot de l’université de Montréal avait l’occasion de ramener ces énergumènes à l’ordre et au sens des proportions. Comme on a vu dans ce billet, elle en rajoutait au lieu de calmer la populace;elle participait pleinement au lynchage médiatique d’un honorable professeur qui n’avait qu’un seul tort: ne pas penser comme la cohue dominante, intolérante et protégée du Hétutistan.

Victoire en cour supérieure pour Nodiffamation.com (Ajout)

Grâce à Pierre Lacerte, le juge Pierre Dallaire vient de donner raison à Nodiffamation.com. En effet, un article de blogue ne peut être diffamatoire si c’est la vérité, rien que la vérité et toute la vérité.

Ce qui signifie que le cyber diffamateur qui voudra s’essayer devra faire face à:

1)      des poursuites criminelles pour libelle diffamatoire sur le WEB, publiques ou privées, peu nous importe, nous avons les ressources;

2)      des poursuites au civil pour diffamation, atteinte à la réputation CCQ art.3 etc

3)      une action contre une poursuite baillon;

C’est en plein ce que mes avocats m’ont dit quand j’ai fondé mon blogue : Tiens-t’en aux faits et à la vérité. On appelle cela « l’exonération de la vérité ». Comprenez maintenant pourquoi j’invite les cyber bullies à rectifier les erreurs s’il y en a. Aucun n’a jamais signalé d’erreur sur mon site. Nodiffamation.com = spécialisé en droit des médias. 100% clean, 100% légal et 100% cachère selon la jurisprudence.

http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/actualites-judiciaires/201312/06/01-4718397-pas-de-diffamation-dans-une-querelle-autour-dune-synagogue.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_BO2_quebec_canada_178_accueil_POS1

Ajout : Cela ne signifie pas que nous cautionnons l’entreprise de Pierre Lacerte. Nous croyons qu’il devrait mieux utiliser ses talents d’ancien journaliste. Se livrer à des activités un peu utiles à la société, quoi. Ce n’est pas parce que ses “affaires” sont légales qu’elles sont nécessairement admirables comme les nôtres.

Pierre Lavallée de Rouyn-Noranda, alias papitibi, raconte n’importe quoi!

521804_105632059620596_768240482_n

Papitibi a connu une annus horribilis. Nos services l’ont identifié. Le pauvre qui chantait sur tous les toits tous les bienfaits de l’anonymat et qui vendait ça au monde comme la huitième merveille du monde a dû cesser ce discours débile.

Une fraction de sa famille fut décimée dans un accident de la route qui aurait pu être évité. Et comble de malchance pour nous, ses victimes, il a survécu à une crise et à un double pontage coronarien.

Il a perdu la plupart de ses sympathisants, de jeanneémard à ceux d’autres blogues.

Je l’ai vu commenter en ligne peu après l’accident de sa famille. Et je m’étais dit: le gars n’a pas toute sa tête. Sa fille vient de mourir avec sa petite fille et ce cyber prédateur (1) continue son cirque? C’est une compulsion me disais-je un peu comme le cyber pédophile qui regarde des photos pour s’en passer une petite vite pour se soulager et se changer les idées probablement. Une météorite foncerait droit sur terre, il lui resterait 30 minutes à vivre et il continuerait à harceler, diffamer et intimider, ma foi, me disais-je.

Après il cessa. Le ou vers le 6 janvier 2013. Un peu comme si tout cela l’avait ramené à la raison ou si on l’avait mis sous une robuste médication antipsychotique.

Malheureusement pour ses victimes, il a recommencé tout récemment. Là il prend le propriétaire de ce blogue pour le troll Moshe Levy. Ce que je ne suis pas. J’ignore qui il peut être. Même genre de prose que le troll Hourts qui sévissait sur antagoniste. Genre de prose qui ressemble drôlement à la sienne par ailleurs. Qui dit que c’est pas ce malade mental qui a une obsession maladive sur moi? Que me veut ce fou à lier? Que me veut ce désaxé qui ne sera jamais radié une troisième fois du barreau puisqu’il n’en fait plus partie?

Qu’on lui redonne sa prescription. Il était presque guéri. Mais au moins on sait qu’il est en forme. Malade dans sa tête mais en forme physiquement. Ce qui va nous permettre moralement d’enfin procéder. Avec une telle psychopathologie, les délais de prescriptions ne viennent jamais échus et les dommages non plus. N’oubliez pas que la maladie mentale n’est pas un passeport pour la cyber intimidation/diffamation.

(1)  Il se définit lui-même comme un cyber prédateur qui blogue en mode prédation, etc..